LA FABLE DE « LA FOUGÈRE ET DU BAMBOU »

Voici une jolie fable qui nous semble être une belle leçon de résilience, de persévérance et d’espoir...

Un jour, j’ai décidé de m’avouer vaincu : j’ai démissionné de mon travail, j’ai quitté ma compagne et ma vie. Je me suis rendu dans la forêt pour parler avec un vieil homme qui, paraît-il, était un sage.

– Pourriez-vous me donner une bonne raison de ne pas m’avouer vaincu ? – lui ai-je demandé.

– Regarde autour de toi, m’a-t-il répondu. Tu vois la fougère et le bambou ?

– Oui, ai-je répondu.

– Quand j’ai semé les graines de la fougère et du bambou, j’ai fait très attention. La fougère a grandi très vite. Son vert brillant a recouvert le sol. Mais la graine de bambou n’a rien donné. Je n’ai pourtant pas renoncé au bambou.

La deuxième année, la fougère est devenue encore plus brillante et abondante, mais de nouveau, la graine de bambou n’a rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La troisième année, la graine de bambou n’a toujours rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, de nouveau, la graine de bambou n’a rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, une petite pousse de bambou est sortie du sol. En comparaison avec la fougère, elle était bien sûr très petite et insignifiante.

La sixième année, le bambou a grandi de plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à faire des racines pour le soutenir. Ces racines l’ont rendu fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

Sais-tu que tout ce temps où tu t’es battu, en réalité, tu as formé des racines ? 

Le bambou a un rôle différent de celui de la fougère, et pourtant, tous les deux sont nécessaires et embellissent la forêt.

Ne regrette pas un jour de ta vie. Les bons jours t’apportent du bonheur. Les mauvais jours t’apportent de l’expérience. Tous deux sont essentiels à la vie. Le bonheur te rend doux. Les tentatives te rendent fort. Les peines te rendent humain. Les chutes te rendent humble. La réussite te rend brillant…

Si tu ne réussis pas ce que tu veux faire, ne perds pas espoir, car peut-être que tu es seulement en train de fabriquer des racines…


 
 
 
Rechercher
  • Cath&Séb

La révolution d'un seul brin de paille

Ce livre écrit par Masanobu FUKUOKA, le précurseur de l'agriculture sauvage vaut vraiment le détour, vivifiant, utile et philosophique.

Une synthèse rapide et assurément réductrice pourrait être que pour changer notre société et ses valeurs, nous devrions commencer par changer notre façon de faire pousser notre nourriture et de façon de se nourrir. Et comme aucun aspect de la vie ne peut être isolé ce changement aurait des conséquences importantes et bénéfiques pour la biodiversité et donc par voie de conséquence sur notre santé et notre qualité de vie.

Vous l'avez probablement compris, comme je l'ai déjà dit plus en avant j'ai adoré ce livre pour son aspect vivifiant, ainsi que pour l'espoir qu'il porte, je vous le conseille...


Résumé

Au cours des quarante dernières années Masanohu Fukuoka a témoigné avec indignation de la dégénérescence de la terre et de la société japonaise. Comme un seul homme, les japonais ont suivi le modèle américain de développement économique et industriel, abandonnant leur riche héritage de travail simple et proche de la terre. Mais M. Fukuoka était déterminé à ne pas abandonner l'agriculture traditionnelle. Il l'affina, au contraire, à tel point que sa méthode d'agriculture sauvage demande moins de travail et cause moins de dégâts à la nature qu'aucune autre méthode tout en maintenant les mêmes rendements à l'hectare que les paysans voisins. Dans cet ouvrage d'une profonde sensibilité et qui fait réfléchir, M. Fukuoka décrit les événements qui l'ont conduit à développer sa méthode d'agriculture sauvage et l'impact qu'elle a eu sur sa terre, lui-même, et les milliers de personnes à qui il l'a enseignée. Il décrit la méthode elle-même et pourquoi il croit qu'elle offre un modèle pratique et stable de société basée sur la simplicité et la permanence. M. Fukuoka fait preuve d'une compréhension profonde des interactions entre l'agriculture et les autres aspects de la culture. Il sent que l'agriculture sauvage a son origine dans la santé spirituelle de l'individu. Il considère que la guérison de la terre et la purification de l'esprit humain sont la même chose et propose une manière de vivre et de cultiver où ce processus puisse se réaliser. Ce livre a pour but de changer les attitudes envers la nature, l'agriculture, la nourriture, la santé physique et spirituelle.



12 vues

©2019 by lafougère&lebambou. Proudly created with Wix.com